Résolution sur le Statut de la Femme en Afrique et le Protocole à la Charte Africaine des Droits de L’Homme et des Peuples relatif aux Droits de la Femme en Afrique

Le Forum de participation des ONG à la 39ème Session de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples,

Rappelant que la Commission Africaine des droits de l’homme et des peuples a adopté une résolution sur le statut de la femme en Afrique (NGO/Res/0013-1105) durant sa 38eme session ordinaire tenue à Banjul, la Gambie ;

Reconnaissant que les femmes en Afrique continuent d’être sujettes à des lois et pratiques rétrogrades et discriminatoires ;

Notant la situation difficile dans laquelle les défenseurs des droits de la femme se trouvent dans l’exercice de leurs activités ;

Rappelant les engagements des Chefs d’Etat et de Gouvernement dans la Déclaration solennelle sur l’égalité Genre en Afrique ;

Reconnaissant le contexte historique dans lequel le Forum des ONG a lieu et l’entrée en vigueur imminente du Protocole à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples relatif aux droits de la femme en Afrique ;

Prenant acte des pays ayant ratifié le Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits de la femme en Afrique : Bénin, Cap-Vert, Comores, Djibouti, Gambie, Libye, Lesotho, Mali, Malawi, Namibie, Nigeria, Rwanda, République d’Afrique du Sud, Sénégal et Togo ;

Réitérant notre engagement à continuer à oeuvrer à la promotion des droits de la femme en Afrique;

Appelons la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples à adopter une résolution:

1. Exhortant les 36 Etats membres de l’Union Africaine qui n’ont pas encore ratifié le Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme relatif aux droits de la femme en Afrique à le faire rapidement et sans réserve et enlever toutes les réserves émises;
2. Félicitant les 17 Etats membres qui l’ont ratifié; et
3. Encourageant la sensibilisation des femmes au Protocole, y compris la traduction du Protocole dans les langues locales.
4. Encourageant et soutenant la participation des représentantes des organisations féminines aux prochains forums des ONG.

Fait à Banjul, le 8 mai, 2006